Espace client
Créer un compte

Bienvenue

Bienvenue sur le site Je consulte un psy.com, la première plateforme 100% psychologues...


Tout n'est pas perdu
Wendy Walker

Tout n'est pas perdu

Un thriller psychologique génial (NDLR): Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenn...


Achetez ce livre sur Fnac.com


Recherche

Accueil > On parle de nous

Ils ont parlé de JeConsulteUnPsy.com

« Et si je m’offrais une petite analyse par téléphone ? »

Source : BE

BE

La psy par téléphone, c'est la nouvelle it analyse

Plus faciles d’accès et moins chères qu’une confession sur un divan, les consultations de psy à distance attirent de plus en plus de jeunes femmes en quête d’un one shot libérateur.

« Allô ! Vite, un psy ! » : La formule a fait tilt dans l’esprit de Sandra. Il a suffit du conseil d’une amie pour qu’elle s’inscrive sur jeconsulteunpsy.com. Rivée à son ordinateur, elle y scrute les spécialités des praticiens, photos à l’appui. Un vrai casting. Cette consultante en communication a tout de la trentenaire au bord de la crise de nerfs. Pour elle, le divan est exclu. Plusieurs expériences l’ont échaudée : « je suis tombée sur de vieux barbons plus muets que des carpes. »

Un soir, sa journée de travail derrière elle, Sandra décroche son combiné.  Elle angoisse, car elle pense que sa fille de 5 ans a hérité de sa tendance à l’anorexie : « A cran, j’avais besoin de vider mon sac dans une oreille neutre, j’ai tenté le coup. » Sans les éternels poncifs -« Parlez-moi de votre enfance… Et vos parents ? »-, deux entretiens de trente minutes, espacés de quinze jours, s’avèrent efficaces : « On parle, le psy répond à mes questions, c’est simple, immédiat, efficace, explique Sandra. J’avais plus l’impression d’avoir un conseil qu’un psy. Ca m’a aidé à identifier certains blocages. »

Comme Sandra, ils sont de plus en plus nombreux à s’offrir une analyse téléphonique. Psychonet.fr, Ecoute-psy.com, Psyassistance.fr, E-psychologue.fr : une kyrielle de sociétés spécialisées ont investi ce créneau lucratif (facturé entre 35 et 60 euros les 30 minutes). Appels téléphoniques mais aussi chat, e-mails ou video, chacune a sa méthode pour réinventer la thérapie. Un modèle venu des Etats-Unis qui dépoussière le huis clos freudien.

D’avis de psy, le téléphone serait un véritable « accélérateur de paroles ». Ce réceptacle des maux de l’époque a permis à Laetitia, 29 ans, d’évoquer ses rapports toxiques avec son amant, plus âgé et marié. Son Othello lui a trouvé un poste et un appartement près de chez lui. Depuis, il la gouverne. En une demi-heure chrono, la psy cerne son profil : « Elle m’a dit de me protéger, raconte Laeticia. J’avais affaire à un pervers narcissique. C’était dur à entendre mais j’ai éprouvé un soulagement. Enfin, je mettais des mots sur mon ressenti. »


Vie privée, ruptures, addictions et tracas quotidiens sont l’essentiel des appels. Telle cette « appelante » -c’est ainsi qu’on les qualifie- angoissée par les péripéties amoureuses de son cercle amical : « Sa meilleure amie venait de rompre pour le mari d’une autre amie, raconte une psy. Une vraie angoisse : elle était enceinte et craignait d’endurer ce genre d’épreuve. » Cette problématique n’aurait pas pu échouer sur un divan : « Le téléphone démystifie la profession, la rend plus accessible », estime Fabienne Chiron Choukair, psychologue en ligne.

Coup de fil, chat, e-mails ou video: chacun sa méthode pour dépoussiérer le huis clos freudien.


Ce divan à portée de clic, Alain Siciliano en est un des précurseurs. Quand il a créé Psytel.fr, en 1999, il visait ceux qui, loin des grandes villes, n’avaient que leur généraliste « pour obtenir des antidépresseurs ». En fait, il a aussi attiré de jeunes urbains «demandeurs d’une thérapie d’une vingtaine de séances ».

Telle n’est pas la philosophie de  Jeconsulteunpsy.com. Pour ce nouveau venu dans la « psysphère », ni thérapie ni patient, mais des « conseils à des clients ». Depuis son lancement en septembre, ce site en a déjà capté plus de deux mille cinq cents. Ingénieur, Jean-Pierre Camard,  son instigateur, est catégorique : « La thérapie par téléphone, ça n’existe pas. Peines de cœur, familles recomposées, deuils : beaucoup de problèmes n’exigent pas une thérapie, mais l’écoute de professionnels. »

Sur cette plateforme, 45 psys sont à l’écoute, moyennant 60 euros la demi-heure. Le plus ? Tous sont répertoriés avec photo, spécialités et diplômes certifiés conformes.
« En cabinet, on est psychothérapeute, au téléphone, consultant, résume Fabienne Chiron Choukair. On répond à une angoisse qui nécessite une prise en compte rapide. »


La démarche laisse perplexe Serge Ginger, secrétaire général de la Fédération Française de psychothérapie et psychanalyse : «Une thérapie se joue à travers le face à face, les attitudes, les expressions et les silences. Si ces sites permettent de régler un problème précis, ils sont aussi dictés par une logique commerciale. » Des réticences que Sandra Raveneau, psychologue, balaie d’un revers de main : « tout le monde n’a pas envie d’une démarche psy, souvent intimidante. Le téléphone épargne cette lourdeur. Et tout passe : sourires, soupirs, silences. On est dans l’intime, oreille contre oreille. »


Anne, 32 ans, en témoigne. Jamais elle ne serait allée consulter. Pourtant son couple va mal, le désir s’est absenté, son mari travaille de plus en plus, elle se demande s’il la trompe, se sent coupable d’être devenue plus mère que femme. Au téléphone, elle raconte qu’elle gère tout. Quitte à sacrifier sa féminité sur l’autel familial. « J’ai compris que je devais bouger, réinvestir ma peau de femme, dit-elle au terme de l’entretien. J’avais besoin de m’y sentir autorisée. » Une libération simple comme un coup de fil.


Nelly Pelletier.

Article publié le Vendredi 26 Mars 2010

Ils on parlé de JeConsulteUnPSy.com

Voir les archives
LADEPECHE.fr

Les applications de consultations psy décollent

Source : LADEPECHE.fr

 Répandue aux Etats-Unis depuis une dizaine d'années, la web thérapie fleurit en France avec l'apparition de nouveaux sites proposant des consultations de psychothérapie par téléphone, email, webcam interposée ou, plus récemment, via une application. Vraie thérapie ou soutien psychologique ponctuel, les résultats peuvent être au rendez-vous si les patients s'inscrivent dans un programme de séances basées sur des techniques sérieuses.  Exit l'apparence physique, le langage du corps, le ton de la voix parfois, les états émotionnels... Écrire un mail à un psy inconnu ou lui passer un coup de fil depuis chez soi peut-il engager une vraie thérapie sérieuse ?Pour cert... Lire la suite...

Mardi 14 Juin 2016
OUEST FRANCE

Larmor-Plage : PROS-CONSULTE exporte son expertise outre-Manche

Source : OUEST FRANCE

 Jean-Pierre Camard, président de PROS-CONSULTE : « En novembre, nos psychologues ont réalisé une centaine de journées d’interventions à Paris après les attentats. ».Depuis 2010, l’entreprise de Larmor-Plage, spécialisée dans la gestion de crise et de stress au travail, connaît une croissance spectaculaire. Elle vient d’ouvrir une plateforme en Angleterre.Les dirigeants de Pros-Consulte, première plateforme spécialisée dans la prise en charge du stress au travail et la gestion des risques psychosociaux par des psychologues diplômés, ont récemment inauguré leurs nouveaux locaux, à Larmor-Plage, au 10B rue de Kerpape.L’entreprise connait une forte croi... Lire la suite...

Lundi 11 Avril 2016
LES ECHOS

Larmor-Plage : PROS-CONSULTE exporte son expertise outre-Manche

Source : LES ECHOS

Pros-Consulte exporte sa plate-forme de soutien psychologique.Le mal-être, le harcèlement, le burn-out… sont autant de problèmes d'entreprise que la plate-forme Pros-Consulte traite au quotidien. « Nos 60 psychologues diplômés répondent à 1.500 appels téléphoniques par mois », précise Jean-Pierre Camard, le président de Pros-Consulte installé à Larmor-Plage, près de Lorient. Son concept, unique dans l'Hexagone, vient de franchir la Manche puisque l'entreprise ouvre une filiale à Londres, sur le même principe d'accompagnement des salariés par des psychologues diplômés, qui leur apportent un soutien à partir de conversations téléphoniques. « Les e... Lire la suite...

Vendredi 25 Mars 2016
le Parisien.fr

"Allo, j'ai mal au travail": des numéros pour salariés en détresse

Source : le Parisien.fr

"Allo, j'ai mal au travail": des numéros pour salariés en détresseVous souffrez au travail ? Appelez le 0800... Les entreprises proposent de plus en plus souvent un numéro vert à leurs salariés en détresse, même si les experts s'accordent à dire qu'un tel dispositif est loin d'être un outil de prévention suffisant. Parfois accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ces cellules d'écoute, composées de psychologues et extérieures aux entreprises, garantissent l'anonymat aux salariés et peuvent permettre d'éviter des drames humains au travail. Dans un avis adopté en mai sur la prévention des risques psychosociaux (stress, violences, harcèlement, suicides, etc.), le Consei... Lire la suite...

Mardi 09 Juillet 2013
ADMR du Morbihan

ADMR 56: Plate-forme d'écoute et de soutien psychologique mise en place.

Source : ADMR du Morbihan

Plate-forme d'écoute et de soutien psychologique mise en place au 1er mars à l'attention des salariés et bénévoles du réseau ADMR 56M. Jean ARDEVEN, Président de la Fédération ADMR du Morbihan a présenté aux différents partenaires présents (M. Le Diffon du Conseil Général, Mme Finance de Pôle Emploi, le Dr Spalaïkovitch de l'HAD de l'Aven à Etel...) la nouvelle plateforme d’écoute et de soutien psychologique qui est en place depuis le 1er mars 2013 à l’intention des salariés et bénévoles du réseau.M. Jean-Pierre CAMARD de la société Pros-Consulte est venu expliquer le fonctionnement de cette plate-forme qui propose une prise en charge psychologique pour éviter ... Lire la suite...

Lundi 01 Avril 2013