Espace client
Créer un compte

Bienvenue

Bienvenue sur le site Je consulte un psy.com, la première plateforme 100% psychologues...


Tout n'est pas perdu
Wendy Walker

Tout n'est pas perdu

Un thriller psychologique génial (NDLR): Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenn...


Achetez ce livre sur Fnac.com


Recherche

Accueil > On parle de nous

Ils ont parlé de JeConsulteUnPsy.com

MAINTENANT, ON PEUT CONSULTER UN PSY PAR TELEPHONE

Source : LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE

LE PARISIEN  AUJOURD'HUI EN FRANCE

FAMILLE. Les français ont de plus en plus recours aux sociétés qui proposent des consultations de psy à distance. Ce n'est pas gratuit mais pratique. Est-ce la fin du divan?


"J'ai casé mes enfants chez la voisine. J'ai une demi-heure devant moi, on peut y aller!". Isolés dans leur cuisine, leur bureau ou l'abitacle de leur voiture, ils sont de plus en plus nombreux, les mères épuisées ou les salariés tourmentés qui s'offrent régulièrement une séance de psy... par téléphone. La tendance, très en vogue aux Etats-Unis, est véritablement en train de prendre en France. En trois mois, le dernier né des services de consultations de psychologues à distance, Jeconsulteunpsy.com, lancé en octobre, revendique déjà 2000 adhérents et 50 consultations par jour.
"Une majorité de gens n'appellent qu'une ou deux fois pour dénouer une crise" Jean-Pierre CAMARD, créateur de JECONSULTEUNPSY.COM -"On a travaillé trois ans pour imaginer ce service, qui n'existait pas sous une forme aussi aboutie", justifie son créateur, Jean-Pierre Camard, ingénieur informatique. "C'est une plate-forme de 45 psychologues diplômés dont la disponibilité s'affiche en temps réel sur Internet, et qu'on appelle quand on veut, aussi souvent qu'on veut."

Un supernuméro d'écoute SOS? Pas vraiment, puisqu'on peut s'entretenir avec le même praticien chaque semaine ou chaque mois, comme dans une thérapie courante. Et ce n'est pas gratuit, le coût est proche de celui pratiqué en cabinet, généralement 60€ la demi-heure.
"On a une majorité de gens qui n'appellent qu'une fois ou deux pour dénouer une crise. Sinon, c'est huit à dix entretiens dans l'année, en moyenne", explique Alain Siciliano, créateur du plus ancien des services de ce type, Psytel, qui a commencé doucement il y a dix ans et qui cartonne aujourd'hui."On a bien essayé la formule on paie ce qu'on peut au début, mais ça n'a marché que le jour où le prix a été fixé. Le coût n'est pas un frein: on a aussi bien des riches expatriés qu'une boulangère ou une femme chauffeur de poids lourds..." Les appelantes forment le gros des troupes, surtout des quadras qui cumulent problèmes de couple ou déboires avec leur ado. Et puis, de plus en plus souvent, des salariés à bout.
Preuve que les services de psychologie par téléphone sont pris au sérieux, les directeurs des ressources humaines se ruent sur eux, depuis que le ministre du Travail, Xavier Darcos, a demandé aux entreprises de prendre des mesures pour prévenir les suicides.
Une dizaine de grandes sociétés et une trentaine de PME ont passé contrat avec jeconsulteunpsy.com. "Les appels sont alors gratuits pour les salariés, assure Jean-Pierre Camard. Et notre plate-forme est même parfois accessible depuis l'intranet de la boite!"


"Ces séances m'ont fait du bien"  Sandrine 36 ans,
parisienne et mère de deux enfants a déjà consulté trois fois par téléphone.
C'est une copine qui lui a parlé du site il y a un mois: "Pourquoi tu n'essaies pas Jeconsulteunpsy.com? Ils répondent à des besoins ponctuels, ça peut t'aider." Sandrine a hésité. Les psys, elle en avait cotoyé à 20 ans, du vieux barbu aux yeux fixes au thérapeute muet qui hoche la tête. "Vider mon sac m'avait aidée à l'époque, j'avais pris du temps à trouver quelqu'un avec qui le courant passait. Alors, à l'idée de chercher le bon, de m'embarquer pour des mois, j'étais découragée d'avance."
 A 36 ans, après un an de chômage, cette ancienne consultante en communication se sentait acculée. "C'était vraiment : Où en suis-je dans ma vie? Est-ce que je reste à la maison avec les filles? Est-ce que je retravaille? raconte-t-elle. Ca commençait à créer des tensions avec mon mari..."
Le pas, elle l'a d'ailleurs franchi un soir où son époux a claqué la porte. Les enfants couchés, la tension retombée, elle a allumé son ordinateur et rentré son numéro de carte bleue.
"Ca m'a aidée  à mettre le doigt sur les bonnes questions"
"J'ai choisi une femme dont le CV était rassurant et j'ai appelé. A 2€ la minute, j'avais l'oeil rivé sur ma montre, mais du coup, je suis allée à l'essentiel." Expérience étrange et bénéfique. "La psy m'a ramenée un peu en arrière, m'a fait repérer des blocages, redescendre de mes tours. J'ai raccroché au bout de vingt minutes et me suis couchée convaincue d'avoir franchi un grand pas."
Depuis, Sandrine a rappelé deux fois la même personne, chaque fois sur une impulsion. "Ces trois séances m'ont fait du bien. Je vais faire un bilan de compétences, arrêter de culpabiliser d'être une mauvaise mère. Au fond, je savais ce que je devais faire, mais ça m'a aidée à mettre le doigt sur les bonnes questions." Rappellera-t-elle? Pas sûr. "Mais je sais que c'est possible, et c'est une vraie béquille."


"Nous répondons souvent à une urgence"
Stéphanie Jullien-Lauféron, psychologue
Psychologue clinicienne diplômée depuis vingt ans, Stéphanie Jullien-Lauféron est inscrite sur Jeconsulteunpsy.com. Elle y assure des entretiens par téléphone plusieurs heures par semaine depuis son cabinet de Lorient (Morbihan).
Pourquoi vous êtes-vous lancée dans l'expérience téléphonique?
Stéphanie Jullien-Lauféron.Je suis curieuse de tout ce qui peut être novateur, du moment que la déontologie est respectée. C'est une autre approche, surtout pour moi qui observe toujours beaucoup les gestes de mes patients en cabinet: au téléphone, il faut une attention très fine pour décrypter les silences, les débits angoissés, l'émotion derrière les mots... En tous cas, cela m'a semblé intéressant pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer. Il y a beaucoup de personnes malades, handicapées, âgées, débordées, qui n'ont pas les moyens de se rendre chez un psy. ces séances téléphoniques peuvent les aider, même si ça ne remplace pas une thérapie en cabinet.
En quoi est-ce différent d'une psychothérapie en face à face?
Dans une thérapie, le psy émet des hypothèses, propose des outils à son patient et établit une stratégie dans le temps. Là, on ne sait jamais si la personne va nous rappeler, donc il vaut mieux éviter d'ouvrir des brèches, au risque de la fragiliser. Ce sont plutôt des entretiens de soutien. Nous écoutons, nous conseillons, nous répondons souvent à une urgence, ce qui est difficile en cabinet. Le but, c'est d'orienter les gens vers un suivi plus poussé en ville si la problématique identifiée le nécessite.
Vous n'avez pas été critiquée par la profession?
J'ai appelé le Syndicat national des psychologues avant de me lancer. Ils souhaitaient surtout que nos numéros professionnels apparaissent clairement, et leur seule réserve concernait les photos de psys affichées sur le site, ils trouvaient que cela faisait trop penser à des voyants. Mais sinon, ils sont positifs. Quelques psys libéraux râlent parce qu'on casserait le marché. Mais nous sommes tous psychologues libéraux sur le site! C'est une aide en plus, pas la fin du divan.

par Florence DEGUEN

Article publié le Samedi 30 Janvier 2010

Ils on parlé de JeConsulteUnPSy.com

Voir les archives
LADEPECHE.fr

Les applications de consultations psy décollent

Source : LADEPECHE.fr

 Répandue aux Etats-Unis depuis une dizaine d'années, la web thérapie fleurit en France avec l'apparition de nouveaux sites proposant des consultations de psychothérapie par téléphone, email, webcam interposée ou, plus récemment, via une application. Vraie thérapie ou soutien psychologique ponctuel, les résultats peuvent être au rendez-vous si les patients s'inscrivent dans un programme de séances basées sur des techniques sérieuses.  Exit l'apparence physique, le langage du corps, le ton de la voix parfois, les états émotionnels... Écrire un mail à un psy inconnu ou lui passer un coup de fil depuis chez soi peut-il engager une vraie thérapie sérieuse ?Pour cert... Lire la suite...

Mardi 14 Juin 2016
OUEST FRANCE

Larmor-Plage : PROS-CONSULTE exporte son expertise outre-Manche

Source : OUEST FRANCE

 Jean-Pierre Camard, président de PROS-CONSULTE : « En novembre, nos psychologues ont réalisé une centaine de journées d’interventions à Paris après les attentats. ».Depuis 2010, l’entreprise de Larmor-Plage, spécialisée dans la gestion de crise et de stress au travail, connaît une croissance spectaculaire. Elle vient d’ouvrir une plateforme en Angleterre.Les dirigeants de Pros-Consulte, première plateforme spécialisée dans la prise en charge du stress au travail et la gestion des risques psychosociaux par des psychologues diplômés, ont récemment inauguré leurs nouveaux locaux, à Larmor-Plage, au 10B rue de Kerpape.L’entreprise connait une forte croi... Lire la suite...

Lundi 11 Avril 2016
LES ECHOS

Larmor-Plage : PROS-CONSULTE exporte son expertise outre-Manche

Source : LES ECHOS

Pros-Consulte exporte sa plate-forme de soutien psychologique.Le mal-être, le harcèlement, le burn-out… sont autant de problèmes d'entreprise que la plate-forme Pros-Consulte traite au quotidien. « Nos 60 psychologues diplômés répondent à 1.500 appels téléphoniques par mois », précise Jean-Pierre Camard, le président de Pros-Consulte installé à Larmor-Plage, près de Lorient. Son concept, unique dans l'Hexagone, vient de franchir la Manche puisque l'entreprise ouvre une filiale à Londres, sur le même principe d'accompagnement des salariés par des psychologues diplômés, qui leur apportent un soutien à partir de conversations téléphoniques. « Les e... Lire la suite...

Vendredi 25 Mars 2016
le Parisien.fr

"Allo, j'ai mal au travail": des numéros pour salariés en détresse

Source : le Parisien.fr

"Allo, j'ai mal au travail": des numéros pour salariés en détresseVous souffrez au travail ? Appelez le 0800... Les entreprises proposent de plus en plus souvent un numéro vert à leurs salariés en détresse, même si les experts s'accordent à dire qu'un tel dispositif est loin d'être un outil de prévention suffisant. Parfois accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ces cellules d'écoute, composées de psychologues et extérieures aux entreprises, garantissent l'anonymat aux salariés et peuvent permettre d'éviter des drames humains au travail. Dans un avis adopté en mai sur la prévention des risques psychosociaux (stress, violences, harcèlement, suicides, etc.), le Consei... Lire la suite...

Mardi 09 Juillet 2013
ADMR du Morbihan

ADMR 56: Plate-forme d'écoute et de soutien psychologique mise en place.

Source : ADMR du Morbihan

Plate-forme d'écoute et de soutien psychologique mise en place au 1er mars à l'attention des salariés et bénévoles du réseau ADMR 56M. Jean ARDEVEN, Président de la Fédération ADMR du Morbihan a présenté aux différents partenaires présents (M. Le Diffon du Conseil Général, Mme Finance de Pôle Emploi, le Dr Spalaïkovitch de l'HAD de l'Aven à Etel...) la nouvelle plateforme d’écoute et de soutien psychologique qui est en place depuis le 1er mars 2013 à l’intention des salariés et bénévoles du réseau.M. Jean-Pierre CAMARD de la société Pros-Consulte est venu expliquer le fonctionnement de cette plate-forme qui propose une prise en charge psychologique pour éviter ... Lire la suite...

Lundi 01 Avril 2013