Espace client
Créer un compte

Bienvenue

Bienvenue sur le site Je consulte un psy.com, la première plateforme 100% psychologues...


Tout n'est pas perdu
Wendy Walker

Tout n'est pas perdu

Un thriller psychologique génial (NDLR): Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenn...


Achetez ce livre sur Fnac.com


Recherche

Accueil > L'info psy

Harcèlement sexuel : dire NON tout de suite

Comment faire la part des choses entre un flatteur et un gougeât ? « Vous êtes bien habillée aujourd’hui… » ou « je plongerais volontiers dans ce décolleté ». Du sourire timide qui peut être pris pour une invitation à la paire de baffe qui va vous faire passer pour une hystérique le choix de la réponse est large.

Cela nous vient du temps des dinosaures, Jung dirait que nous portons cela dans notre inconscient collectif, dès qu’un homme a des gestes ou des propos déplacés, notre corps se paralyse, notre esprit se fige et notre mémoire se verrouille.

Une petite (ré)éducation s’impose. Tout d’abord analyser la situation, et c’est le plus difficile. Le seul fait que vous soyez mal à l’aise peut vouloir dire que le geste ou la parole sont inappropriés.

Ne partez pas dans des explications et justifications foireuses, un NON, dit tranquillement, fermement  et calmement mais TOUT DE SUITE sera votre meilleure arme.

Dans le domaine professionnel on peut recadrer, même s’il s’agit du boss : NON pour un geste déplacé ou une parole sexiste et nouveau NON s’il tente de se justifier, de s’excuser, de vous dire que vous êtes folle, parano ou autre. Ensuite, soit vous quittez les lieux, soit, et c’est très fort, vous le ramenez à la « case boulot » et lui demandez « ça va aller ? ». En « analyse transactionnelle » on dira que vous êtes passée de « l’enfant soumis » à « l’adulte bienveillant », il ne vous embêtera plus JAMAIS.         

Surtout ne jamais répondre à une question, restez sur votre NON !

Dans les transports en commun, les lieux publics, servez-vous du levier « témoins », n’hésitez pas à hausser le ton, histoire que tout le monde prenne l’air offusqué en le regardant.

Dans tous les cas, comme les Américains dans les séries, ne pas hésiter à lui dire : « je vous conseille d’aller lire l’article 222 du code pénal sur le harcèlement »…

 France HETIER

Publié le Vendredi 10 Novembre 2017

Commentaires
Réagissez à cet l'article : inscrivez-vous pour laisser un commentaire.

Les infos psy sur JeConsulteUnPsy.com

Voir les archives

L'appli est enfin disponible !

 Jeconsulteunpsy.com est la première plateforme de psychologues en ligne à développer les applications pour iPhone et Androïd. Sur notre appli, vous pouvez joindre un psychologue 24H/24 et 7 jours /7 Nos psychologues sont disponibles de jour comme de nuit et sont visibles en temps réel Vous bénéficiez d’un accueil chaleureuxVous êtes accompagné, mais il n’y a pas d’engagementVous êtes écouté et compris, la consultation est anonyme  Vous pouvez consulter quan... Lire la suite...

Mercredi 20 Avril 2016
L'appli est enfin disponible !

Violences sexuelles faites aux enfants

En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes: 81% ont subi ces violences avant l'âge de 18 ans, dont 51% avant 11 ans et 21% avant 6 ans ! Les violences sexuelles représentent la cause la plus fréquente d’état de stress post-traumatique chez les femmes (suite au viol, 80% d'entre elles développent un ESPT chronique associé à des troubles dissociatifs).Véritable scandale de nos temps cens... Lire la suite...

Samedi 14 Mars 2015
Violences sexuelles faites aux enfants

JE SUIS CHARLIE

NO COMMENT... Lire la suite...

Mercredi 07 Janvier 2015
JE SUIS CHARLIE

Ex-otages : le rôle crucial des thérapeutes

En quelques heures, ils sont passés d’un milieu hostile et de la captivité la plus totale, aux avions et aux salons présidentiels, mitraillés par des centaines d’objectifs. La descente sur le tarmac de Villacoublay : une décharge émotionnelle pour les ex-otages, Nicolas Hénin, Didier François, Pierre Tores et Edouard Elias… mais aussi, pour tous les autres avant eux. C’est l’euphorie, la liberté soudaine, un changement radical de mode de vie après dix mois de détention... Lire la suite...

Lundi 28 Avril 2014
Ex-otages : le rôle crucial des thérapeutes

Marjorie, le droit au bonheur

Marjorie (Anne Charrier), jeune quadragénaire divorcée et donc débordée entre sa fille adolescente ingérable et son travail de psychologue en entreprise (dont les patrons ne reconnaissent pas le mérite), voit sa vie bouleversée le jour où Jean (Patrick Chesnais), un employé, tente de se suicider peu après une entrevue avec elle.La psychologue, qui n’a rien vu venir, décide de démissionner et d’aider cet homme, veuf et dépressif. Peu à peu, Marjorie va se transformer en conseill... Lire la suite...

Mercredi 26 Mars 2014
Marjorie, le droit au bonheur