Espace client
Créer un compte

Bienvenue

Bienvenue sur le site Je consulte un psy.com, la première plateforme 100% psychologues...


Tout n'est pas perdu
Wendy Walker

Tout n'est pas perdu

Un thriller psychologique génial (NDLR): Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenn...


Achetez ce livre sur Fnac.com


Recherche

Accueil > Réponse de psy

Un psy vous répond

Question de Sophia :

Mon conjoint a eu un accident de voiture, depuis il ne va pas bien et est agressif...

Mercredi 19 Juillet 2017

ILHEM
ILHEM
Code Pro : 0129

Mon conjoint a eu plusieurs accidents de voiture dans sa vie, ainsi que plusieurs décès de ses proches.

Mon conjoint a eu un accident de voiture, depuis il ne va pas bien et est agressif... Il y a un mois il a eu un accident de voiture car il s’est endormi au volant. Sa voiture a fait des roulades. Mon conjoint n’a rien eu, mais il est très choqué psychologiquement et est en état de stress post traumatique. Nous ne vivons plus ensemble depuis l'accident, il est reparti vivre chez lui.

Quand je veux lui apporter mon soutien il me rejette et me crie dessus, chose qu'il n’avait jamais faite auparavant, car c’est une personne plutôt calme et affectueuse.

Il se renferme sur lui-même et il boit.

Pourriez-vous me donner des conseils, car je fais ce que je peux psychologiquement pour l’aider, mais là je ne sais plus quoi faire, je suis en train de perdre mon conjoint, aidez-moi s'il vous plait.

 

La réponse d'Ilhem :

 

Une personne victime d'un accident de la voie publique peut ne présenter aucune séquelle physique mais il est fréquent que sur le plan psychologique cet évènement laisse des traces. C'est pourquoi il est important de consulter un psychiatre ou un psychologue pour évaluer l'importance de ces blessures psychiques et leur retentissement dans le fonctionnement personnel, social et professionnel de la victime de cet AVP.

La confrontation à un évènement traumatogène peut avoir comme conséquence le déclenchement de comportements inhabituels : un changement de personnalité, des conduites asociales (isolement, agressivité, accès de colère), la consommation accrue de toxiques (tabac, café, alcool, drogues), en raison de leurs vertus anxiolytiques et l'apparition de troubles dépressifs et anxieux.

Les médecins traitants représentent souvent une aide précieuse, ils aident à la prise de conscience des dysfonctionnements et peuvent orienter vers des professionnels spécialisés qui leurs offriront une prise en charge adaptée.

Vous ne pouvez obliger votre conjoint à se soigner, mais vous pouvez essayer d'avoir un échange constructif avec lui en pointant les changements que vous avez observé (sans faire de reproches) depuis son accident. Peut-être que cela l'aidera à prendre conscience que quelque chose ne va pas et ainsi l'inciter à aller voir son médecin pour en parler. Mais il faut que cela vienne de lui. Il vous faudra beaucoup de patience et du courage.

 ILHEM 0129

Un psy vous répond

Voir les archives